Accueil

Les systèmes de production agricoles et de consommation alimentaire se trouvent au centre d'enjeux multiples et de débats contradictoires : protection des écosystèmes versus capacité à nourrir convenablement l'ensemble des populations, équité sociale/santé publique/cohérence et gestion territoriale...Face à ces enjeux, les modifications climatiques ne viendront qu'exacerber les tensions existantes et les effets pervers de nos modes de production et de consommation actuels. De nouvelles mobilisations apparaissent dans le champ de l'agriculture et de l'alimentation proposant des modes de production, de distribution, de consommation « alternatifs » : agro-écologie, circuits courts, agriculture locale et agriculture urbaine, transition towns, transition networks etc...sont autant de concepts qui renouvellent les schémas de production et de consommation agricoles et alimentaires. La perspective d'un changement climatique interroge-t-elle nos façons de produire, de consommer, nos pratiques de l'échange en particulier dans une région agricole et urbaine comme l'Ile-de-France? Si oui, en quoi : au-delà d'un Food activism quelles sont les bases scientifiques pour un renouvellement conceptuel de nos trajectoires de développement agricoles et alimentaires ? Le colloque - à visée programmatique - pour les chercheurs des réseaux R2DS et Astréa mais également au-delà s'inscrit dans le cadre de la préparation de la COP21 et se place au niveau du territoire de l'Ile-de-France. Il doit engager le dialogue entre les acteurs (agence de l'eau Seine Normandie, mouvements associatifs, amap, Ville de Paris) et les chercheurs des réseaux concernés pour faire émerger des thématiques de recherche innovantes permettant de nourrir la discussion sur la mutation écologique de la région Ile-de-France.

Personnes connectées : 1